Alerte ! La pratique de l’avortement par les sages-femmes à nouveau intégrée dans une proposition de loi examinée en mai 2011

Aujourd’hui, une nouvelle fois sans aucune concertation, un parlementaire tente d’ajouter à la mission des sages-femmes la prescription de l’avortement médicamenteux.

L’amendement vient d’être déposé au dernier moment par Bérengère Poletti, députée des Ardennes. Il a été intégré à une proposition de loi secondaire qui apporte des ajustements à la loi sur l’hôpital votée en 2009. Cette disposition que Bérengère Poletti avait été contrainte de retirer en 2009, devant l’ampleur et la rapidité de notre mobilisation, revient donc d’actualité. Pour rappel, au printemps 2009, elle avait été successivement réintégrée par le Sénat, puis votée par le Parlement, pour être finalement annulée par le Conseil constitutionnel.

L’examen de cette proposition de loi doit avoir lieu courant mai 2011.

Nous devons impérativement nous mobiliser à nouveau aujourd’hui, sans nous décourager. Notre motivation n’a pas changé : nous ne pouvons accepter qu’on nous demande d’effectuer une prescription qui ne relève pas de notre mission. Rappelons que, pour 56% des Français, « ce n’est pas le rôle des sages-femmes de pratiquer l’IVG » (sondage Ifop septembre 2008).

20 avril 2011