Défendons ensemble notre métier !

Sages-femmes, nous avons choisi une profession médicale unique.

Notre mission est d’aider les femmes en assurant la préparation, l’accompagnement et le suivi des naissances.

Nous nous battons toutes aujourd’hui pour des maternités toujours plus sûres, mais aussi plus naturelles. Or, avec déjà 820.000 naissances par an en France, le législateur veut nous faire prescrire et administrer l’IVG médicamenteuse, qui est du strict ressort des médecins.

Nous devons impérativement éviter qu’on dénature notre métier. Nous refusons qu’on fasse porter aux sages-femmes un acte qui n’entre pas dans l’essence de leur profession. Avec sages-femmes.info, rassemblons-nous largement et rassemblons nos soutiens pour mieux nous faire entendre.

Olivia Déchelette
Porte-parole du Collectif Sages-femmes de demain

Panorama de la profession

« La sage-femme est, de toutes les collectivités humaines, la figure la plus universellement connue, mais son rôle historique et sa contribution à l’édification de l’art obstétrical sont les plus méconnus de notre temps. Cependant, son passé riche de sacrifices et de gloire en fait depuis toujours la « protectrice de la mère et de l’enfant », autant sur le plan médical que social. »

« Exerçant une profession médicale, la sage-femme assure, en toute autonomie, la surveillance de la grossesse normale, du travail et de l’accouchement, ainsi que celle de la mère et de l’enfant après l’accouchement. Elle pratique les examens cliniques et para-cliniques nécessaires (échographies, …) et participe activement à toutes actions de prévention dans le domaine de la santé. Avec l’accouchement sans douleur, puis la sophrologie, le yoga, la préparation en piscine, l’haptonomie et autres – selon le choix des futurs parents – la sage-femme connaît aujourd’hui de multiples facettes dans l’exercice de sa profession. De même, l’enseignement de la médecine de la reproduction, du diagnostic anténatal, de la pédiatrie permet à la sage-femme de participer à ces différentes activités sous sa responsabilité propre ou en équipe. »

Quelques chiffres

27 116 sages-femmes inscrites à l’Ordre national des sages-femmes,
11 452 sages-femmes hospitalières,
3 424 sages-femmes libérales (à part entière),
2 638 sages-femmes salariées des établissements privés,
981 sages-femmes territoriales des centres de protection maternelle et infantile (P.M.I.).
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Print this pagePin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone